Rencontre RPE-Mairie du 22/02/16

Rencontre Mairie- Référents mairie RPE du 22/02/2016

Expéditeur : Référents mairie RPE
Date : 02/03/2016
Été présentes :
Mme Steiblé, Adjointe au Maire
Mme Wernert, Responsable du service scolaire
Mme Regent Laëtitia, Représentante parents
Mme Morlet Marie, Représentante parents
Mme Rech, Directrice de l’école
Destinataires :
Mmes Steiblé et Wernert
Directrice d’établissement
Représentants des parents titulaires et
suppléants

Comme convenu, lors du conseil d’école du 5/11/2015, nous avons planifié une réunion en amont du 2éme conseil d’école pour échanger sur les questions des RPE concernant la mairie.

  1. Suivi des questions préalablement abordées :

Des solutions ont-elles été trouvées concernant la problématique des serviettes dans les toilettes ?

Les gels antiseptiques ont été déconseillés par la médecine scolaire.

Une demande de mise en place d’une vraie attache pour accrocher correctement la serviette des toilettes des garçons a été prise en compte. Les serviettes sont changées maintenant 2 fois par jour.

Quand seront posés les arceaux pour vélos au périscolaire, rue des voyageurs? Demande faite depuis 1 an, en attente de délai de mise en place.

Quelle est la répartition effective des enfants au périscolaire selon les catégories tarifaires ?

Les catégories QF3 et QF4, celles qui ont subi une augmentation de tarif pour la 2éme année consécutive, pour le coût du périscolaire sont majoritaires. Ceci est contraire à ce qui nous avait été annoncé en juin 2015.

Nous avons demandé qu’en cas de modification de tarif, les parents puissent être informés au plus tard en juin, afin de pouvoir faire un vrai choix, de trouver d’autres solutions, si besoin.

Ouverture fermeture du portail entre midi et deux heures : il s’avère que celui-ci n’est pas toujours fermé. Idem en ce qui concerne les portes du gymnase.

Pour le portail de l’école, les enfants ne restent que le temps d’être pris en charge par le périscolaire.

Pour le gymnase, pas de solution trouvée à date.

Périscolaire inaccessible pour cause d’état d’urgence : les parents déplorent la perte du contact avec le personnel. Pourquoi ne peut-on y rentrer une fois identifié, comme cela est le cas à l’école ?

Ce sont les consignes de sécurité en place, qui sont d’ailleurs reconduites.

Cantine : les problèmes d’attitude de certains encadrants et de gestion inadaptée des conflits continuent de se poser. Les parents font la proposition de la création

École élémentaire du Centre – Hoenheim  03/12/2015 d’un groupe de travail sur le sujet entre les différents acteurs concernés (parents, enfants et mairie).

Des réflexions sont en cours : permis à points, charte écrite avec les enfants, règles aussi pour les parents et les encadrants, idée aussi pour avoir des patins dans le gymnase…

  1. Nouvelles questions :

La distribution des goûters n’est pas faite aux enfants qui vont aux NAP. Qu’en estil ?  

Les goûters sont distribués sur place, si consommables sur place.

A défaut, reconfirmer que le goûter est distribué plus tard pour ceux qui participent aux NAP.

Des parents souhaiteraient que, lorsque des petits suisses nature sont proposés au goûter, du sucre le soit aussi.

La question sera posée au fournisseur. Cela est certainement lié à un respect de l’équilibre alimentaire.

Circulation rue des Vosges : on constate un stationnement anarchique devant l’école le matin et surtout le soir, avec risque réel pour la sécurité des enfants. Y-at-il possibilité d’avoir un agent devant l’école, ou de matérialiser davantage le passage piéton en rendant le stationnement impossible à cet endroit (cf figurine signalétique grandeur nature d’un enfant traversant, à Souffelweyersheim) ? Attention à ce que cette figurine ne masque pas un enfant. Une photo ainsi que les dimensions seront envoyées à la mairie.

Une idée serait de préparer une sensibilisation des conducteurs un matin, à réfléchir (par la distribution de tracts)

Est-il possible de s’inscrire à une 2éme activité quand il reste de la place ? Non, l’objectif est de faire découvrir une activité sans charger les emplois du temps des enfants.

Rencontre RPE-Mairie du 22/02/16